En attendant le printemps

En attendant le printemps
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

12 août 2020

Enfants du monde: Journaliste Steve McCurry
















« La plupart de mes images sont fondées sur les gens, et j'essaye de transmettre ce qu'il semble que ces personnes doivent être, des personnes saisies dans un paysage plus large, ce que l'on pourrait appeler la condition humaine. »
Steve McCurry



9 août 2020

Nos amis du Dimanche

 Ces chiens ont vraiment l'air ....Très méchants!!!!

 Et ces chats ont trouvé leur coin de paradis!

L'oie Baby-sitter!

 Une oie avec pas moins de 47 petits à ses trousses : une vraie super maman
Il suffit parfois d'observer attentivement les animaux et les phénomènes naturels pour se rendre compte à quel point l'environnement qui nous entoure est capable de nous étonner. Les créatures qui peuplent la planète avec nous sont en effet capables d'un comportement surprenant, à la fois rusé, tolérant et altruiste, et dans certains cas, peuvent nous donner des leçons très importantes en ce sens.
Le Canadien Mike Digout l'a également constaté, tout à fait par hasard, lorsqu'il est parti à la recherche de castors à photographier sur les rives de la rivière Saskatchewan, dans la ville de Saskatoon. Alors qu'il attendait que les rongeurs pour les immortaliser, dans le calme de la soirée, une scène très étrange a attiré son attention. La protagoniste était une oie qui accomplissait une tâche aussi difficile qu'utile pour sa communauté : elle transportait un nombre vraiment énorme de petits, comme si elle était une "baby-sitter" à plumes.
"Chaque jour, le nombre de petits semblait augmenter", a commenté Mike à propos de l'histoire. Les animaux, selon l'histoire, sont particulièrement enclins à se laisser photographier dans leurs attitudes habituelles. Il va donc sans dire que Digout n'a pu s'empêcher de remarquer l'extraordinaire maman oie en question.
Le volatile, soir après soir, amenait avec lui un nombre toujours croissant de petits, rassemblés en groupes inhabituellement nombreux. Rigoureusement alignés derrière la maman, les petits se disposaient sous ses plumes pour se reposer, et Mike a pu compter 16 petits corps accroupis sous les ailes protectrices de l'oie. De 16 ans, les petits sont devenus 25, puis 30, jusqu'à 47.
Il était clair, à ce moment-là, que cette maman oie s'occupait aussi des petits des autres "familles", et pas seulement de la sienne. C'est un comportement typique des bernaches du Canada qui ont tendance à prendre sous leur protection également les couvées des autres, fournissant ainsi une sorte de service de baby-sitting.
Les parents donnent donc un peu de repos à leurs semblables et, dans le cas de l'oie observée par Digout, l'animal a montré une tranquillité vraiment enviable, malgré le grand nombre de petits dont elle s'occupait.






Et non, tous les chats ne chassent pas les oiseaux!!!

Mettre en grand écran.

Un panda s’amuse avec un bonhomme de neige



BON  DIMANCHE !