Février

Février
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

18 juillet 2011

Une histoire d'amour! Episode 1

Oui, une histoire d'amour avec mon chien Lorenzo, que vous connaissez surtout sous le surnom de Zozo!

Lorenzo et moi, nous nous sommes rencontrés il y a 10 ans. Je venais de perdre ma chienne Lévrier Afghan, Cléo, aprés 8 ans de vie commune, et une autre histoire extraordinaire. Mais celle là, peut-être que je vous la raconterai un autre jour!
La mort de Cléo m'avait laissé un tel vide que je n'ai pas pu le supporter, et une semaine, à peine aprés son décés, je suis partie à la SPA, bien décidée à sortir un autre chien de là pour lui offrir une autre vie, plus confortable, plus heureuse et remplie d'amour.
J'avais dressé une liste de critères, en fonction de la vie que je menais à ce moment là, afin que le chien ou la chienne que j'adopterais y trouve la meilleure place possible, et que je puisse partager avec ce nouveau compagnon le plus de choses possibles sans problème! Mais me connaissant, je me demandais comment j'allais pouvoir choisir celui ou celle qui partagerait ma vie, je pensais que j'aurai envie de les adopter tous, ne supportant pas de voir un animal malheureux! Alors , aller à la SPA, était, je le pensais, une épreuve trés difficile.
Lorsque je suis arrivée là-bas, 130 chiens m'attendaient! Dieu merci, je n'ai pas vu les chats en plus!
130 chiens, enfermés dans des box, par deux ou trois, qui se sont immédiatement mis jettés contre les grillages en aboyant. Et moi, je me suis demandée comment j'allais réussir à sortir de là, avec seulement l'un d'entre eux!
J'ai commencé à traverser les allées, jettant un oeil, box aprés box, attendant le coup de coeur, et là, je me suis rendue compte, que contrairement à ce que je pensais avant d'arriver, non, je n'étais pas attirée par tous les chiens! J'ai fait comme ça, toutes les cages, et j'avais fini par repérer 3 chiens, 3 grands chiens, bien poilus, qui ne se jetaient pas contre le grillage et qui n'abboyaient pas! C'était le premier de mes critères, avec , bien sur, leur allure!
La dame du chenil, est alors venue pour me les présenter, et répondre aux autres questions que j'avais sur ma liste. Le premier des trois fut vite éliminé, il ne répondait pas à plusieurs critères que j'avais posé! Le deuxième, un magnifique Briard, semblait correspondre tout à fait, jusqu'à ce que la dame pénêtre dans l'enclos, et que je le vois se précipiter sur elle, lui poser ses deux grosses papattes (sales bien sur) sur les épaules, pour lui léchougner le visage! Personnellement , ça ne me génait pas, ce chien semblait trés affecteux! Mais je pensais à toutes les personnes qui viennent chez moi (je travaille à domicile), et je n'étais pas sure qu'elles apprécieraient ce genre d'accueil, démonstratif certes, mais un peu effrayant pour ceux qui ont peur des chiens, et un peu salissant!!!! Non, vraiment pas possible!
Ne restait plus alors que le troisième, un magnifique Colley Zibeline, calme, gentil, affectueux qui semblait répondre à tous les critères. Je m'attardais longtemps devant lui, en approfondissant le plus possible mes questions auprés de la dame  du chenil! Pourtant, au fond de moi, je ne ressentais pas le coup de coeur que j'attendais! Malheureusement pour lui, il rata son examen de passage à la dernière question: "Et avec les enfants, comment se comporte-t-il?". La dame hésita un peu avant de m'avouer, qu'il avait trés peur des enfants et qu'il les fuyait! Le couperet était tombé! Non, ce  ne pouvait pas être lui alors!
Mais, pendant que je l'admirais, car il était vraiment magnifique, je sentais derrière moi, comme un regard pénétrant, et je finis par me retourner, un peu déçue, je l'avoue, qu'il ne soit pas tout à fait celui que j'attendais! Et là, je le vis!
Au bout de l'allée, un superbe chien que je n'avais pas vu jusque là, me fixait intensément, assis dans son box, les oreilles bien droites, il ne me quittait pas des yeux, et moi, je me demandais comment je ne l'avais pas vu durant mon passage entre les cages! Alors , doucement, j'ai remonté l'allée jusqu'à lui, sans le quitter des yeux. Lui, continuait de me fixer aussi, et je sentais au fond de moi que j'allais vers mon rendez-vous!
Arrivée au niveau de sa cage, je m'accroupissais devant le grillage. Il n'avait pas bougé, mais ses yeux continuaient de me regarder fixement! Nous nous sommes regardés un bon moment comme ça, en silence, comme si cet échange de regards suffisait à nous lier!
La dame du chenil s'approcha à son tour, et la magie fut rompue, le chien fila se cacher dans la niche! J'eu alors l'explication pour le fait que je ne l'avais pas vu avant. Elle m'expliqua que chaque fois que quelqu'un venait dans le chenil, ce chien allait se cacher, et que c'était la première fois qu'elle le voyait sortir comme ça! Il était là depuis un an, et il faisait ça à chaque fois. La dame , elle-même était trés étonnée, moi, j'avais déjà compris que je ne serai pas la seule à choisir. Dans une histoire d'amour, on se choisit mutuellement et réciproquement. dans une histoire d'amour, on est deux, et avant même de lui poser la liste de questions que j'avais à poser, je savais que c'était lui et aucun autre!
Elle me raconta son histoire, dumoins ce qu'ils en savaient, ou ce qu'ils avaient pu constater à son comportement depuis qu'il était là. C'était une histoire bien triste, comme toutes les histoires de SPA, qui avait éloigné ce chien des humains, et même de ses propres congénères! Ce chien avait été lourdement traumatisé au point de ne plus se laisser approcher par qui que ce soit. Ils avaient eu beaucoup de mal à lui trouver deux compagnons de cellule dont il n'aurait pas peur, Ils avaient eu du mal à le nourrir car il se laissait mourir de faim s'il n'était pas tout seul. Ils n'avaient jamais pu le promener ou le caresser comme les autres!
Et c'est ce chien là, qui avait eu le courage de sortir de sa niche pour me regarder droit dans les yeux!
Elle entra dans la cage pour le faire sortir de la niche où il s'était réfugié, mais rien à faire, il ne voulait pas en sortir. Je lui demandai de sortir et de me laisser rentrer à mon tour, seule. Sans un mot, je me suis accroupie dans l'enclos et j'ai attendu, prête à attendre longtemps s'il le fallait. Mais je n'eus pas à le faire, car le chien ne tarda pas à venir vers moi, il s'assit en face de moi, et recommença à me fixer du regard, et je me mis à le caresser doucement. Il ne bougea pas, continuant simplement de me regarder droit dans les yeux!
-"Je t'attendais, on m'avait dit que tu viendrais me chercher, alors je t'attendais, j'attendais que tu viennes, je t'ai reconnue quand tu es arrivée, je savais que c'était toi!"
-"Oui mon beau, je t'ai enfin trouvé, maintenant je suis là, je suis venue te chercher, et on ne se quittera plus, je te le promets!"
C'est ainsi que Lorenzo entra dans ma vie!
A suivre......

7 commentaires:

michele a dit…

A lire ton récit ma Joelle j'en ai des frissons. Oui, c'est bien une histoire d'amour entre lui et toi: je peux en témoigner. Un amour jamais démenti au cours de ces dix années de vie commune. Tout comme Cléo il laissera un grand vide quand il partira au paradis des animaux. Je souhaite bien sûr que ce soit le plus tard possible.
Gros bisous

johala6@yahoo. a dit…

Oui, tu connais bien Zozo toi aussi, c'est un chien extraordinaire, et c'est pour cela que j'ai tenu à raconter son histoire!
Bisous

Delphine a dit…

Ha oui, j'adore cette histoire. Il a une tête si intelligente... Je ne le connais pas mais je l'adore, moi aussi. Zozo, je t'aime.

zapi a dit…

Magnifiquement dit, tu m'as tiré une larme vilaine !
J'ai adopté une petite chienne, batarde de berger. Elle a vécu 16 ans, je suis allée dans un refuge car les parents de mon mari avaient perdu leur chien, le refuge m'a dit qu'il s'agissait peut être d'un de leurs pensionnaires...Tout comme toi, les chiens sautaient au grillage...Sauf un...Couché la tête à plat l'air triste...
Le monsieur nous a montré le chien en question mais ce n'était pas lui...
Le lendemain, mon mari et moi sommes retournés chercher ce chien qui nous avait émus. Il s'agissait d'une petite femelle de 6 mois, abandonnée déjà 2 fois, qui avait dû être battue car lorsqu'elle voyait mon oncle avec sa canne elle devenait cinglée...
Elle était maigre à faire peur et avait la gale...
La pauvre, quand on a déménagé après avoir eu notre premier fils, elle avait alors 2 ans, elle a ses poils du museau qui sont devenus blancs en une nuit, tant elle a eu peur, en voyant les cartons, d'être à nouveau abandonnée...

Avalon's Garden and The Garden Cottage Cats a dit…

I am so Happy for you Both~
Yes, True Love :))
Zozo is Beautiful ~, and Big Kisses to Zozo :))

Anonyme a dit…

je fais comme toi lorsque je vais au refuge, c'est toujours le chien qui me choisit et non le contraire... malheureusement ici nous avons des brebis, et les bergers n'aiment pas les chiens en liberté.. donc on m'en a tué quelques uns... maintenant je ne prend plus de chien au chenil... je le regrette mais ils ont un passé que je ne connais pas et avec les voisins c'est pas le top s'il décime le troupeau... j'ai maintenant des chiens de salon... le prochain vient de naitre chez mon fils... il tiendra compagnie a Diva qui est seule depuis le départ de sa mere en septembre dernier...
perdre un animal fait mal ... nous vivons toujours cela douloureusement...malheureusement

johala6@yahoo. a dit…

Oui, à la campagne certains chiens ne sont pas les bienvenus il faut pas qu'ils dérangent, et encore moins qu'ils aillet tuer les brebis, les poules, ou faire courir les vaches!
Qu'est-ce que tu vas avoir comme nouveau chien?
Merci de ta visite et à bientôt j'espère!