Février

Février
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

31 juillet 2011

Une histoire d'amour...suite et fin!

A lire avant:

Non, l'amour ne meurt jamais! Mais Zozo, lui va bientôt mourir! C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité raconter son histoire, parce qu'il méritait bien qu'on raconte sa vie, et qu'en écrivant tout cela, c'était aussi ma vie que je racontais! 12 ans vécus en commun, ce n'est pas rien! Un chien, non, n'est pas rien, ni un chat, ni un oiseau, une tortue ou un poisson rouge! Ils sont nos compagnons de route, les témoins et les participants de notre vie au même titre que les amis, les parents, et tous les autres humains que nous croisons sur notre route!
Zozo a partagé avec moi, toutes ces difficiles années, et m'a donné la force et le courage de les vivre, comme d'autres s'appuieraient sur leurs enfants pour se lever tous les jours d'épreuves et continuer à avancer malgré le chagrin, la fatigue, ou la peur! Moi, je n'ai pas pu avoir d'enfants hélas, mais j'ai eu des amis, des chats, des chiens, des inconnus sur ma route qui avaient besoin que je leur tende la main, que je les serre dans mes bras, que je les rassure, que je leur donne un peu d'espoir! Et tous ces "enfants là", m'ont appris à me battre pour eux, à relever la tête et les défis de la vie, à affronter mes peurs et à être ce que je suis devenue aujourd'hui!
Je n'ai rien d'une quelconque héroïne, ou d'une mère Thérésa! Juste la chance d'être née sous une bonne étoile qui ne cesse de m'éclairer depuis ma naissance! Mais ça, peut-être que je prendrai le temps de vous le raconter une autre fois!
Pour l'instant, je regarde Zozo vivre ses derniers instants de vie. Je guette le moindre signe de sa part qui me dira:
 "je suis prêt, maintenant je peux partir, j'ai fait tout ce que je pouvais pour toi et j'ai accompli ma mission, alors laisse moi partir, et rejoindre Pyrène, Ritzee et tous les autres là-bas, pour que  je puisse continuer ma vie ailleurs, où je serai en paix! Mais ne crains rien je ne t'oublierai pas, je t'emmènerai un peu avec moi, et une fois là-bas, je veillerai à ce qu'on t'envoie d'autres chiens qui auront besoin de toi comme j'ai eu besoin de toi, et dont tu auras besoin comme tu as eu besoin de moi!"
Il n'y aura pas d'autres miracle, pas d'autre intervention pour le sauver, même si une amie guérisseuse fait tout pour que Zozo ne souffre pas, et parte en douceur! Je sais qu'à un moment donné ou un autre, je vais devoir prendre "la décision ultime", que tous ceux qui ont eu des animaux connaissent. Cette décision horrible que seul l'amour peut aider à prendre lorsqu'on ne veut pas que celui ou celle qu'on aime souffre et qui l'emporte toujours sur la culpabilité que l'on peut ressentir!
Je sais que je la prendrai, je sais que maintenant je suis prête à la prendre et à assumer le chagrin que ça va engendrer, et les souffrances que ça va réveiller en moi! La liste est longue, de plus en plus longue, mais on ne s'habitue jamais, on n'oublie jamais, on apprend à vivre avec, si possible....
J'avais encore besoin d'un peu de temps,  aprés le verdict de la vétérinaire, pour être prête moi aussi, à le laisser partir,
"Non, Zozo, pas plus que Pyrène, Cléo, je ne te laisserai souffrir, et je sais que tu ne m'en voudras pas. Il n'y a que moi qui m'en voudrai, et puis le temps fera son travail, j'en sais quelque chose! maintenant, je n'attends plus qu'un signe de toi pour te serrer dans mes bras une dernière fois jusqu'à ce que tu t'endormes et que tu partes dans la lumière!"
Mais même au moment où tu vas partir, tu me donnes encore quelque chose!
 j'avais cessé d'écrire depuis longtemps, et tu m'as rendu le gout et la nécessité de le faire pour toi, mais également pour moi et pour les autres! Pour mettre des mots sur ce que beaucoup d'autres n'osent pas dire, par pudeur, par peur parfois du regard des autres, cinglant et blessant, qui les baillonne et les empêche d'être vraiment à fond , ce qu'ils sont eux aussi!
Oui, je sais, j'ai des tas d'autres choses à dire, et tu le sais aussi, des tas d'autres histoires d'amour à raconter, que j'ai longtemps tues par peur de ces regards moi aussi. Mais je n'ai plus peur aujourd'hui, car derrière ces regards, et ces mots blessants,ces moqueries ou parfois ces rejets, j'ai pu voir une peur plus grande encore que la mienne!
Alors , je te promets, je raconterai aussi ces histoires, pour tous ceux qui les connaissent déjà, mais qui n'ont jamais osé en parler, pour tous ceux qui en ont encore peur et qui n'ont jamais osé demander, pour tous ceux qui ne savent pas qu'entre le monde où tu vas aller, et celui dans lequel nous croyons vivre, il n'y a qu'un voile, et que ce voile devient si léger, si léger....! Ce n'est pas la mort, ce n'est pas la fin, ce n'est qu'un voile, c'est tout! Et de l'autre coté...........

Nous continuons d'exister!

9 commentaires:

michele a dit…

Oh ma Joelle, j'en pleure!
Je n'oublierai jamais le regard de ton Zozo, si profond, si plein d'amour pour toi. Je n'oublierai jamais comme il m'a toujours bien accueillie. Je n'oublierai jamais ces instants que nous avons vécus ensemble, toi, lui, Lolotte et moi, sur cette plage de Noirmoutier où - cela se voit sur la dernière photo - il était si heureux. Embrasse-le pour moi.
Plein de bisous pour toi qui, tout au long de votre vie commune, lui aura donné tant d'amour.

Joelle a dit…

J'espère seulement lui en avoir donné autant que...LUI m'en a donné!
Aucun chien, aucun amour n'en remplace un autre, mais Dieu merci, il y a une autre boule de poils, débordante d'amour , elle aussi, qui sera là à mes cotés quand Zozo s'en ira!
Ma Lolotte, rigolotte et débordante de vie!

Joelle a dit…

Encore juste un mot pour toi ma Michèle!
Merci encore pour cette magnifique photo que tu avais prise de lui à Noirmoutier, car c'est l'une de mes préférées!
Fier, détendu, heureux!C'est une des plus belles images que je garderai de lui!

christiane a dit…

Magnifique cette photo de zozo, ton texte est très émouvant et très vrai...
en pensées avec zozo et toi.
très amicalement
christiane d'espagne

michele a dit…

Ne me remercie pas ma Joelle! La chance a voulu que j'aie mon appareil photo avec moi à ce moment-là. Comme tu le sais, il prend de belles photos. En plus de cela, Zozo est très photogénique (sourire)

Joelle a dit…

Oui, Michèle, bien sur! C'est bien connu: les ordinateurs marchent tout seuls et les appareils photos prennent des photos superbes tout seul eux aussi! (LOL)

genevieve a dit…

et mon coeur pleure,......
doux loulou, qui a partagé les secrets de ton coeur, de tes joies, de tes peines et de tes nuits.... je suis avec toi, ma douce âme-ie !!!!! et avec Zozo, amour de frère !!!! milles bisous étoilés soufflés au vent ....

Valmu a dit…

Pfff, j'aime pas les étés meurtriers...
Brave Lorenzo, un des rares êtres qui savait si bien lire dans tes yeux. Affectueux, tendre, fort, toujours présent, il a eu plus de qualités que la plupart des compagnons que l'on croise dans une vie. Brave Lorenzo. Nul mieux que lui n'a su te tenir compagnie. Et qu'on ne dise pas que ce n'était qu'un chien car tous nous savons qu'il était beaucoup plus que cela.
Tu lui as rendu un bel hommage en racontant votre histoire mais j'en redoutais la fin à chaque épisode.
Qu'il parte heureux du bonheur qu'il a su te donner et qu'il aille rejoindre en paix le paradis des odeurs.
Une grosse léchougne à tous les trois.

Joelle a dit…

Moi non plus Valmu, j'aime pas les étés meutriers! Et pourtant, Dieu sait que chez moi, ils le sont assez souvent! Aprés on s'étonne que j'aime pas l'été!!!! Vivement l'Automne!