Eté

Eté
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

8 juillet 2011

Aidez Zouzou à rester dans sa famille adoptive!

Vous avez peut-être entendu parler de l'histoire de Zouzou?


En avril 2010, à Gardonne (Dordogne), Didier Delanes trouve un bébé renard, au bord de la route, sur le cadavre de sa maman. Didier, ému, prend alors la décision de l’emporter pour le sauver et l'élever.

Le renardeau est appelé «Zouzou» par ses sauveteurs qui l’élèvent pendant 1 an.

Au fond de sa niche, à côté du poulailler, Zouzou somnole. Comme un chien, il ronfle, se réveille, jappe un peu et se roule en boule. Didier joue avec Zouzou, lui attrape la gueule avec la main, et Zouzou se débat pour jouer, puis réclame une caresse. Il joue avec un nœud de corde, boulotte des boudoirs, n'agresse pas le visiteur et ne le renifle même pas. Il est gentil avec tout le monde. «Les poules mangent même avec lui, dans la gamelle !» raconte Didier avec un sourire.

Les chiens de chasse aboient pendant que Didier caresse le renard : «Je n'ai pas envie que mes enfants ne connaissent ces animaux qu'en photo» poursuit-il.

Une belle histoire n’est ce pas ?

Mais voilà, en mars 2011, les gardes de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) découvre l'animal. Procès-verbal. Et le 11 mai à 15h00, la famille Delanes doit comparaître devant la Maison du Droit et de la Justice à Bergerac, dans le cadre d'une composition pénale. L'animal pourra être relâché dans la nature, placé ou tué…

En attendant, la famille Delanes cherche à obtenir un certificat de capacité et font tourner une pétition dans le village de Gardonne, dans le département et même dans la France entière pour être soutenue. Ils ont téléphoné à la Fondation Bardot, à 30 Millions d'amis. Beaucoup de monde a signé la pétition dans le village. Solidaire avec les Delanes. D'autres ont décliné, préférant voir Zouzou «au bout d'un fusil». Des chasseurs, avance Anna-Paul.

Amies et amis des animaux, nous non plus nous ne voulons pas que Zouzou soit retiré à sa famille et nous allons tout faire pour que ce renard reste à Gardonne. Tous ensemble, d’un même cœur nous allons signer cette pétition. Merci de votre aide et de votre soutien.

Pétition à l’intention de :

-Fondation Brigitte Bardot

-30 millions d’amis

-Le Procureur de la République

-l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)

Alors si cette histoire vous a touché, et que vous voulez soutenir la famille qui l'a recueilli, vous pouvez signer la pétition en cliquant sur le lien ci-dessous!

N'oubliez pas, aprés avoir signé, de retourner dans votre boite mail pour confirmer votre signature!

2 commentaires:

Delphine a dit…

J'ai eu un renard et je sais ce que cela veut dire. Dans les campagnes, il est toujours considéré comme nuisible et fait peur aux gens. Si je n'avais pas laissé le mien dans une réserve, les voisins seraient venus le tuer dans mon jardin. Les Delannes feraient bien de faire de même si ils veulent sauver zouzou. Un renard n'est de toutes façons pas fait pour vivre en captivité...

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord, mais dans le cas d'un animal qui a été récupéré bébé, comme le souligne la présidente de 30 Millions d'amis, cet animal serait incapable de se débrouiller seul dans la nature, et donc voué à mourir ou être tué!
Il ne s'agit pas d'encourager l'adoption d'animaux "sauvages" qui sont beaucoup mieux dans leur milieu naturel, mais lorsqu'il s'agit de cas exeptionnels, comme celui-là, je crois qu'il est inutile d'emmerder (pardonnez moi l'expression) les gens et de déployer des moyens comme il a été fait dans ce cas!Parallèlement à ça, je voudrais comprendre pourquoi on a le droit d'avoir des serpents, des migales ou autre chez soi sans être inquiété le moins du monde, et qu'on fait tout ce foin pour ce pauvre petit renard inofensif!!!!
Joelle