Eté

Eté
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

17 août 2011

François Houtin Graveur















François Houtin, né en 1950 à Craon en Mayenne, est un graveur français.
Il vit et travaille à Paris.
Après avoir été jardinier-paysagiste chez Jacques Bédat et Franz Baechler au début des années 1970, François Houtin s'initie à la gravure à Paris auprès de Jean Delpech. Il montre ses premiers travaux lors d'expositions à partir de 1977. Dès cette période, ceux-ci ont pour sujet une nature rêvée — jardins fantastiques, topiaires, architectures végétales — où la parfaite connaissance des plantes est mise au service de l'imaginaire.
À côté de la gravure qui reste son mode d'expression privilégié, François Houtin réalise également des dessins sur carnets chinois (leporellos) et, depuis 2002, de très grands lavis à l'encre de chine sur papier ou sur toile.
Utilisant les mêmes sources d'inspiration, François Houtin a réalisé pour Hermès le décor de plusieurs carrés et, en 2010, un service de table en faïence, Les Maisons enchantées. Il a également peint des fresques murales, dont, toujours en 2010, le décor végétal monochrome du restaurant Artcurial au rond-point des Champs Elysées à Paris.
François Houtin intervient à l'occasion comme architecte paysagiste et, à ce titre, a participé au projet de rénovation des jardins des Tuileries en 1990.
Il réalise plusieurs jardins dont le jardin topiaire de Colette et Hubert Sainte-Beuve à Plant-Bessin (Castillon) en Normandie.
François Houtin fait partie de la Société des peintres-graveurs français (depuis 1991) et du Comité national de la gravure française.

2 commentaires:

Hélène Flont ✿Fine Art a dit…

Luxueuses et magnifiques fantasmagories végétales nées de ses dessins d'une incroyable finesse;
Je me contenterai d'une tasse à café tout en rêvant à un décor gravé de sa main. Il a su allier le trait classique à de jolies dérives poétiques. Un très beau billet, merci Joëlle

Anonyme a dit…

J'adore, j'ai vu une de ses expositions en juin 2008 à Vascoeuil.
Mary