Février

Février
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

29 novembre 2011

Les élégantes de Georges Barbier















George Barbier (Nantes 1882 - Paris 1932) est un peintre, dessinateur de mode et illustrateur.
Élève de Jean-Paul Laurens à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris il expose au Salon des Humoristes de 1910 sous le nom d'Édouard William. Puis, l'année suivante, à la galerie Boutet de Monvel.
De 1912 jusqu'à sa mort, il figure régulièrement au Salon des Artistes Décorateurs. Il travaille pour des journaux satiriques tels que Le Rire ou La Baïonnette puis pour des revues de mode : La Gazette du bon ton, à laquelle il livre non seulement des dessins mais aussi des textes, Modes et manières d'aujourd'hui, Les Feuillets d'art, Femina, Vogue, Comœdia illustré, le Journal des dames et des modes. Il réalise l'ex-libris de Jacques de Nouvion, directeur de cette dernière revue.
Il crée de nombreux décors et costumes pour le music-hall, le théâtre ou le cinéma. On lui doit les costumes de Rudolph Valentino dans le film Monsieur Beaucaire (1924).
Il illustre des catalogues publicitaires et de nombreux livres, notamment ceux de Baudelaire, Théophile Gautier, Pierre Louÿs, Alfred de Musset, Verlaine. Son chef-d’œuvre est l'Almanach des modes présentés passées et futures en cinq volumes, publié entre 1922 et 1925, sous le titre de Falbalas et Fanfreluches.
L'influence des vases grecs, des miniatures indiennes, d'Aubrey Beardsley et de Léon Bakst marqua profondément son style précis et élégant, typique de la facture Art déco.

http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Barbier

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Your blog appears incredible - widespread with excellent contents.. as capably as so on. I think you may well get even much more straightforward to figure out achievement by using certain movies with photos. I trust this is an ok fashion to verbalize it. Although I have made note of your address in my favorites . Thanks.

As a final note , permit me thank you for your patience with my English as (I'm persuaded you have figured this by now,), English is not my number one language accordingly I am using Google Translate to build out how to write down what I truly intend to say.