Eté

Eté
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

29 juin 2012

Broderies religieuses anciennes

On trouve des trésors dans les vieilles églises, et Dieu sait pourquoi elles sont si souvent fermées maintenant, hélas pour nous, mais tant mieux si ça peut préserver ces oeuvres d'art!
Parmi ces oeuvres, se trouvent souvent des broderies que seuls quelques spécialistes en textiles anciens trouveraient sans-doute intéressantes, la plupart des gens ne se rendant pas compte du travail, ni de la valeur de ces broderies faites par quelques fabriques aujourd'hui disparues, ou par des religieuses, ou parfois simplement par une excellente brodeuse connue!
Et contrairement aux autres oeuvres dans dautres matériaux plus résistants, hélas, ces broderies ne sont souvent pas conservées comme elles le devraient. Les directeurs de musées savent quelles précautions il faut prendre avec toutes les oeuvres textiles et dans quelles conditions les préserver.
Dans les églises, hélas, Dieu seul y veille!
Ayant eu la possibilité d'avoir accés à quelques unes, lors d'une sortie, je me suis empressée d'admirer le travail d'abord, de les photographier ensuite, d'une part afin de préserver les dessins de ces broderies, ensuite, d'en assurer une reproduction par mesure de sécurité,et enfin pour vous les montrer!
Bien entendu, je ne dirai pas de quelle église il s'agissait





Banière de Procession ci-dessus et chasubles des différentes cérémonies pour un  prêtre.



Celle ci est entièrement brodée à la main




Alors que l'ornement de celle là est en peinture sur soie pour les délicates églantines, et en broderie or et argent pour le sigle de Notre Dame.




Broderies au fil d'argent pour celle-ci et fil de soie pour l'oiseau


 
Broderie main pour cette chasuble de cérémonie d'obsèques



Cliquer sur les images pour agrandir les images et voir les détails

Plus aucune de ces chasubles ne sert depuis longtemps, mais elles ont eu la chance d'être conservées à peu prés convenablement dans un endroit sec, à plat dans des tiroirs. Mais quen est-il dans dautres églises de campagne???

2 commentaires:

Anne a dit…

superbe, Joëlle; j'ai pris des photos dans une vieille chapelle en bien mauvais état, derrière Collioure, des ex-votos brodés. quant au surplis des prêtres, j'en connais exposés dans l'entrée d'une église. .on brodait pour les militaires au fil d'or,pour les prêtres, cet art va se perdre, on simplifie tout, on supprime le décorum et les rites pourtant nécessaires......

johala6@yahoo. a dit…

Oui, moi aussi je regrette un peu le décorum, au moins ça donnait l'impression d'une fête!Mais maintenant, on préfère le style minimaliste!!!!
Heureusement la technique ne se perd pas, soit rassurée, l'école de Rochefort sur mer en Charente Maritime, la seule en France de broderie or, continue de créer et d'enseigner avec beaucoup de succés les différentes techniques de broderies.Je crois quon peut aller y faire un stage si on veut!
Bises