Février

Février
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

28 janvier 2013

RESISTANCE PACIFIQUE

Il paie ses impôts avec 50 kilos de petites pièces !


Pour se venger d'une majoration d'impôts qu'il jugeait injuste, un Périgournin a payé son dû ... avec 50 kilos de petites pièces. Des piles de 1,2 et 5 centimes d'euros, que les impôts vont devoir compter. Ce chef de chantier de Dordogne voulait protester contre une augmentation d'impôts il y a quatre ans, explique l'intéressé. Il lui a fallu trois ans pour réunir la somme nécessaire en pièces.
"[Dans mon village de Sourzac], beaucoup de gens m'ont aidé (...) car quand j'en ai parlé cela faisait rire beaucoup de monde, beaucoup de gens ont commencé à se débarrasser de leurs pièces, à me les apporter", a-t-il expliqué sur France Bleu Périgord. Sa buraliste faisait même office de "trésorière", et a conservé toutes les pièces récoltées auprès de ses clients.
Jeudi, il s'est rendu à la perception à Mussidan où il a déposé 49 kilos de pièces: 429 euros. L'accueil a été "plus que mitigé", selon le chef de chantier, mais les agents des impôts ont dû accepter la paiement. Le comptage a pris l'après midi et tout n'a pas pu être compté, explique Patrick Fenelon à un correspondant de l'AFP, confirmant une information initiale de Sud Ouest. Il devra donc y retourner lundi.

Info vue sur: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/il-paie-ses-impots-avec-50-kilos-de-petites-pieces_1213880.html#xtor=AL-447

C'est une idée intéressante ça, on pourrait y penser pour payer les amendes, les réclamations de L'EDF et autres qui ne cessent de réclamer toujours plus....
Une façon de résister légalement et pacifiquement! Certaines organisations choisissent d'envahir les administrations par des envois massifs de mails, pourquoi ne pas envahir par des paimements massifs en pièces jaunes????? LOL

Aucun commentaire: