Eté

Eté
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

6 juin 2014

D Day- Jour J 6 Juin 1944

Le 6 juin 1944, toujours pour Life, Robert Capa est le seul photographe présent lors du débarquement allié en Normandie, sur la plage d’Omaha Beach, dans le secteur désigné "Easy Red" face à Colleville-sur-Mer. Pendant plus de 6 heures, sous les obus et entre les balles, il photographie la guerre d'au plus près. Aux côtés des soldats, il prend 119 photos. Cependant, un laborantin de Life, pressé par le temps (les photos sont arrivées juste avant le bouclage), ferme dans sa hâte la porte de l’appareil de séchage. L’émulsion des pellicules fond. Finalement, il ne reste que 11 photos à peu près acceptables, mais plutôt floues.










Ce jour là 156 000 hommes ont débarqué, précédant les quelques  3 millions de soldats principalement américains,britanniques, canadiens mais aussi d'autres forces alliées (Forces françaises libres, troupes polonaises, belges, tchécoslovaques, néerlandaises et norvégiennes) traversant la Manche pour débarquer en Normandie.
Le soir même, Les pertes alliées s'élevaient à 10 300 hommes dont environ 4000 tués.

A-t-on le droit d'oublier que c'est grace au sacrifice de ces hommes que notre pays s'appelle encore la France et que nous vivons dans un pays libre et en paix?
A-t-on le droit d'oublier de quoi ces hommes nous ont libérés?
A-t-on le droit de priver nos enfants de la mémoire que nous enseigne l'histoire, si nous voulons qu'ils comprennent réellement ce que signifient les mots: Paix et Liberté?



http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Capa

Pour mieux comprendre comment ce débarquement inimaginable a pu avoir lieu, l'équipe de l'émission Thalassa sur FR3 a réalisé une émission extraordinaire, passionnante, émouvante, qui faitle lien entre le fantastique génie technologique des hommes de l'époque et le génie technologique des hommes d'aujourd'hui pour sauvegarder un patrimoine unique!
Cette émission a été diffusée le 30 Mai 2014 et je ne peux que vous conseiller d'essayer de la revoir en replay  tant qu'elle sera disponible sur le site:


D-DAY, ILS ONT INVENTÉ LE DÉBARQUEMENT

 / THALASSA
http://www.france3.fr/emissions/thalassa/videos 

...ou l'acheter en DVD! Un document à voir, à montrer à nos enfants, et à garder!
http://www.amazon.fr/D-DAY-Blu-ray-Jacques-Gamblin/dp/B00IARMYX6/ref=pd_rhf_se_p_img_2

6 commentaires:

crazypatch a dit…

Une émission très intéressantes. un hommage à tous ses soldat est important en se disant quand même " plus jamais ça". Hélas ,quand on voit les actualités, on se pose des questions???

Anonyme a dit…

Maman qui avait 11 ans était à Trouville où elle apercevait de loin le Havre brûler et a pu assister à l'arrivée des américains , mon grand_père militaire m'a dit une fois , je n'ai jamais aimé faire la guerre mais je suis heureux d'avoir contribuer à ce que mes enfants et petits-enfants puissent vivre dans un pays libre , j'avais 10 ans , ces mots je ne les ai jamais oubliés

ANNE a dit…

Terrible!!!
C'est vrai que le centenaire de la 1° guerre mondiale m'a pris aux tripes,mais le D day....!hier au soir, j'ai vu le documentaire Sacrifice, j'étais émue et j'ai pleuré, j'ai vu que discrètement, mon mari aussi essuyait une larme.......tu fais très bien d'en parler, car moi, j'ai une question qui me taraude: aujourd'hui, quels jeunes seraient capables de donner leur vie ainsi? Une enqûete a été faite: mourir pour la patrie serait la 5° raison avancée par nos jeunes qui ont perdu toutes valeurs et notions.......Moi, je me souviens avec émotion avoir vu au Canada,mais surtout au fin fond d'un hameau du Nouveau Mexique les noms de soldats morts en France; des jeunes du désert de Taos savaient-ils où étaient la Normandie ? Non, ils y allaient pour défendre des valeurs générales!
Bravo joëlle!

johala a dit…

Merci pour votre commentaire qui me touche beaucoup.
Ma mère, elle, était à Lorient au début de la guerre sous les bombardements. Elle et son frère ont été évacués dans la campagne Bretonne, dans un camps d'évacuation où ils ont passé un an. Et à la fin de la guerre, elle était à Lagny sur Marne, à coté de la gare d'où partaient les Allemands, donc de nouveau sous les bombardements encore!!! Ils ont crevé de faim là, jusqu'à qu'un matin, ils découvrent les Américains planqués dans des trous qu'ils avaient creusé durant la nuit aprés leur parachutage!
Moi aussi, tous les récits dans lesquels j'ai été élevée, je ne peux pas les oublier, de même que je ne peux pas oublier le sacrifice de tous ces hommes et ces femmes qui se sont battus.
Bonne journée

johala a dit…

Merci Anne
Pour les raisons que je cite plus haut, et parce des hommes de ma famille coté paternel et maternel y ont laissé la vie ou la santé, c'est quelque chose qui me tient profondément à coeur.
C'est également la raison pour laquelle je prépare pour le village les festivités de la commémoration du centenaire de la guerre 14-18.Beaucoupde travail, mais des recherches passionnantes et tellement humaines. Je retrace l'histoire du village durant cette période, celle des hommes qui sont partis combattre, et celle des familles qui ont du vivre sans eux. Je veux rendre à ce village son histoire et sa mémoire, pendant qu'il reste encore presque tous les descendants de ces hommes!
Bises

johala a dit…

Je n'ai pas encore vu l'émission d'hier, mais mon père me l'a enregistrée et je vais la regarder ce soir!
Mais si vous le pouvez encore essaye de voir l'émission de Thalassa! Vraiment trés originale, passionnante et impressionnante!
Bises