Eté

Eté
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

27 janvier 2015

PLUS JAMAIS CA! Combien de fois il faudra le répéter?






Le 27 janvier 1945, l'armée soviétique libérait le camp d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, où 1,1 million de personnes ont été exterminées par les nazis, dont un million de juifs de différents pays d'Europe.
 "L’Holocauste fut l’assassinat de six millions de Juifs, et  de millions de personnes d’autres groupes, tels que les handicapés physiques et mentaux , les dissidents politiques, les Tsiganes, les communistes, les pacifistes, les homosexuels, les Témoins de Jéhovah en tant qu'objecteurs de conscience, les Russes, les Polonais, les Serbes et d'autres peuples slaves, le nombre de victimes avoisinant douze millions, par les Nazis et leurs collaborateurs pendant la Seconde Guerre mondiale."


"Par la résolution 60/7 intitulée « Mémoire de l’Holocauste » qu’elle a adoptée le 1er novembre 2005, l’Assemblée générale a décidé que les Nations Unies proclameraient tous les ans le 27 janvier (date d'anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz) la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Dans cette même résolution, l’Assemblée a prié instamment les États Membres d’élaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l’esprit des générations futures les enseignements de l’Holocauste afin d’aider à prévenir les actes de génocide.

L’Assemblée générale a également prié le Secrétaire général de mettre en place un programme de communication sur le thème « l’Holocauste et les Nations Unies » ainsi que des mesures visant à pousser la société civile à se mobiliser pour perpétuer la mémoire de l’Holocauste et en faire connaître les réalités, afin d’aider à empêcher que ne se reproduisent des actes de génocide
C’était aujourd’hui le jour de commémoration d’une des plus terribles pages de l’histoire humaine: la Shoah. Chaque année cette journée a lieu pour ne jamais oublier, pour se souvenir. Car cela n’est pas un histoire que l’on raconte pour faire peur aux enfants: cela s’est passé. Des humains ont mis en place une politique et une organisation matérielle pour éliminer un peuple et une nation.

Il ne faudra jamais oublier ce qui s’est passé, point d’orgue de siècles d’antisémitisme en Europe. Il faut dire «Plus jamais ça», et espérer que dans 1’000 ans, dans 5’000 ans, cela n’aura pas recommencé. Ce devoir de mémoire doit être une acte fondateur de la limite qu’il ne faudrait plus jamais franchir."  (Source Wikipédia)

Non, il ne faudrait pas oublier, en effet, mais les humains ont la mémoire courte, et leur rappeler ces tragiques moments, leur rappelle aussi que la France de Pétain a collaboré au massacre de ces humains, qu'elle les a livrés aux nazis! A part quelques rares "Justes", "résistants", et "Humains ayant une conscience".
Il ne faudrait pas oublier que hélas, Il y a eu d’autre génocides plus récents: Arménie,  Ruanda,  Cambodge, etc..... Et d’autres plus anciens qui n’ont pas été encore reconnus. La Shoah parle au nom de tous les génocides. La voix silencieuse des victimes de la Shoah dit dans nos consciences: «N’oublions jamais. Plus jamais ça!»
Mais demain, nos consciences seront déjà passées à autre chose....
Et demain, les 12 millions de déportés  et les otages de la supérette seront plus vite oubliés, que les dessinateurs de Charlie.
Et demain, certains Français montreront du doigt des musulmans comme certains Français montraient du doigt des Juifs en 40
Et demain, la barbarie reprendra ses actes racistes, antisémites, anti-musulmans, xénophobes, homophobes, des femmes seront encore violées et battues, des enfants subiront encore les violences de la guerre, de la faim ou de l'inceste, des hommes devront fuir leur pays et tout perdre....
En bref, demain, RIEN N'AURA CHANGE!  

"70 ans après, l’Europe se retrouve à Auschwitz et s’inquiète de l’antisémitisme"! titrent plusieurs magazines d'infos aujourd'hui, et demain, ils passeront à autre chose!

Il serait peut-être temps que l'Europe s'inquiète de l'antisémitisme, mais également de toutes les intolérances, qu'elles soient contre une religion, une couleur de peau, une culture une orientation sexuelle, un état de santé, chaque différence entre les humains qui font la richesse de l'humanité! Une journée ne suffit pas! C'est toute une vie de comportement, toute une éducation à faire et toute une conscience morale à réveiller!
C'est aujourd'hui que la France aurait du être dans la rue, c'est chaque fois qu'un humain meurt de l'intolérance que la France devrait être dans la rue! Mais aujourd'hui, elle n'est pas dans la rue????
Moi, j'aurais bien aimé être à Auschwitz! Pas aujourd'hui, il y a trop de monde présent pour se faire voir, mais demain ou aprés-demain, pour prier seule, et en silence pour ceux qui ont laissé leur vie et leur âme éternelle dans cet endroit et qui m'ont hantée durant 50 ans! Shalom!

"N'oublions jamais. Plus jamais ça!"
C'est tous les jours qu'il faudrait y penser pour chaque humain!

3 commentaires:

Les mains dans la tête a dit…

Il y a bien longtemps,je suis allée visiter le camps d' Auschwitz...C'est un cauchemar qui malheureusement fut bien réel.Cette visite est gravée à jamais dans ma tête.
Bises
Brigitte

Anonyme a dit…

Oui tu as raison. Mais qUe faire? Proclamer ht et fort qu'il faut arrêter toutes ces barbaries diverses ne changera pas grand chose à l'humain qui n'a pas pour lui cette petite étincelle qui fait un être normal. Les déglingués de la tête il en né chaque jour. je pense que toutes les victimes sont accueillies sur le chemin de lumière . Leurs bourreaux ne verront pas le chemin avant bien lgt . Même si je prie pour les victimes et leur proches je prie aussi pour les bourreaux car si leur chemin ne s'éclaire pas un jour comment pourront ils redescendre purger leur peine.Celui là-haut qui tient les rennes pardonne,essayons de suivre son exemple, même si le travail est difficile. Nous devons grandir. Commençons ce travail aujourd'hui c'est un bon début
Kris

johala a dit…

Je ne crois pas que ces gens soient "déglingués de la tête"! Ce serait plus facile de se dire qu'ils sont malades comme on a essayé de dire d'eux qu'ils sont des monstres pour oublier que ce sont malheureusement aussi des humains! Les humains sont capables du pire comme du meilleur!
Je crois au bien et à la lumière, mais cela implique que je crois aussi à l'existence du mal. je crois aussi au libre arbitre et à la conscience de chaque individu, qui va lui permettre de choisir entre le bien et le mal! je ne crois pas en un Dieu qui tire les ficelles, je crois en un Dieu d'Amour qui nous donne justement ce libre arbitre, c'est à nous d'être responsable de ce qu'on va en faire!
La différence entre le bien et le mal, c'est justement cette liberté! La lumière nous donne cette liberté alors que le mal l'utilise et manipule des êtres qui manquent de conscience, de sens des responsabilité et de sagesse. La lumière donne la vie à notre âme et au monde, et cette vie est le plus beau des cadeaux. Certains le savent, d'autres ne le savent pas!