Noël

Noël
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

11 novembre 2015

Devoir de mémoire

Je suis pour le devoir de mémoire et l'importance de l'enseignement de l'histoire, pas l'histoire qui enseigne les dates des grandes batailles, des soi-disant grands chefs et généraux qui ont remporté une victoire, mais pour l'histoire des véritables victimes ou héros involontaires qui ont subi les horreurs voulues par des gouvernements qui n'avaient en tête que le gout du pouvoir et celui de l'argent, et qui, à ce titre, n'ont pas hésité à sacrifier des millions de victimes, soldats ou civils!

Je suis pour le devoir de mémoire et cet enseignement là, pour que nos enfants comprennent l'horreur de la guerre. Ce n'est pas en oubliant qu'on efface les guerres et leurs horreurs, c'est en essayant d'en tirer les leçons! Même si hélas, ces leçons, bien peu les retiennent ou cherchent à les comprendre, par déni, par culpabilité, ou par égoïsme, ignorance, intolérance, et indifférence!

Tant qu'il y aura des guerres dans notre monde, alors je serai pour le devoir de mémoire, je serai la mémoire!


1920. La Première Guerre mondiale est achevée depuis deux ans. La France panse ses plaies et se remet au travail. Dans ce climat, deux jeunes femmes d'origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l'homme qu'elles aiment et qui a disparu dans la tourmente. Leur enquête les conduit à la même source d'information, le commandant Dellaplane. Du 6 au 10 novembre 1920, Irene, Alice, le commandant se croisent, s'affrontent et finalement apprennent à se connaître...

              A voir et à revoir!

5 commentaires:

iris a dit…

hello
oui j'ai vu ce film
une sale guerre dirigée par des chefs militaires incapable
je suis allée il y déjà plusieurs années en baie de Somme
voir le No man's land ( la terre de personne )
de tout temps j'ai été choqué par cette guerre
le frère de mon père est mort à 19 ans dans les tranchées
un frisson me parcourt l'échine quand je pense à tous les invalides
les " gueules cassées" complétement oubliés par l'État , démunis
une journée ou je pense toujours à eux ( les sacrifiés )
à bientôt
gros bisous

Fenninger Hélene a dit…

Magnifique film tout en nuances. Moi aussi je veux être la mémoire de ces moments d'intenses bouleversements. Se souvenir car les victimes des guerres méritent mieux que notre indifférence. Bisous

Zapi a dit…

Pour moic'est aussi le 10ème anniversaire de la mort de maman...Bonne soirée, bisous.

Nadezda a dit…

Une guerre inutile qui a fait de millions de morts, la sale guerre, il n'y en a aucune qui soit propre, mais celle-là fut terrible.
C'est bien de nous la rappeler. Je n'ai pas vu ce film.

Bisous !

johala a dit…

C'est un film magnifique qui ne laisse pas indifférents et joués par deux acteurs extraordinaire! Une vision de cette horrible guerre traitée de façon originale et trés sensible!