Pâques

Pâques
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

6 mai 2018

Nos amis du Dimanche

LES TERRIBLES SECRETS DU MONASTÈRE DE TIGRIN

Il y a quelques années, nous avons parlé du monastère de Tigres en Thaïlande , qui est situé dans la province de Kanchanaburi à l'ouest de la Thaïlande. Le monastère de la forêt bouddhiste Wat Pa Luangta Bua («Le monastère du moine de Saint-Bois») a acquis une renommée mondiale il y a environ 20 ans, quand le grand public a appris qu'un grand nombre de tigres sauvages vivaient dans le monastère.




Mais Ce qui semblait paradisiaque, selon les organisations environnementales, et les touristes eux-mêmes,  était très loin du contenu idéal des grands chats rayés.
Depuis de nombreuses années, le Temple des tigres est en effet sous le feu des critiques. Les félins ne seraient pas secourus mais achetés au marché noir. Ajouté à cela, ils seraient maltraités voire même drogués afin de rester immobiles pour les touristes. Autant de dénonciations qui semblent aujourd'hui se confirmer.

Après des années de lutte et une première tentative en avril 2015, le Département de protection des parcs nationaux et de la vie sauvage (DNP) vient de recevoir l'autorisation de fouiller le Wat Pha Luang Ta Bua et de confisquer les tigres. Une initiative qui a permis de révéler au grand jour la réalité de cette attraction. Une opposition forte Cette autorisation a été décriée par de nombreuses personnes dont les moines qui ont même bloqué l'accès lundi aux vétérinaires et policiers qui venaient récupérer les tigres. Finalement obligés de laisser les équipes entrer, les moines ont semble-t-il, décidé de mettre des bâtons dans les roues des autorités. "Quand l'équipe vétérinaire est arrivée, il y avait des tigres errant un peu partout. Il semblerait que le temple les ait laissés intentionnellement en liberté pour essayer d'entraver notre travail", a expliqué le directeur du département de conservation de la vie sauvage. Cela n'a pas empêché les autorités de pénétrer sur le site et de commencer à évacuer les félins.









 En trois jours, 76 tigres parmi les 137 ont été envoyés dans des réserves où ils resteront sous la surveillance des humains. Un retour à la vie sauvage n'est malheureusement pas possible car ils ont été trop habitués à dépendre de l'homme pour la nourriture notamment. Ils ne seront donc jamais totalement indépendants mais les parcs pourront leurs offrir un environnement plus adapté.


 Des découvertes macabres Malheureusement, l'expédition ne s'est pas arrêtée à la collecte des pensionnaires. En fouillant le temple, les autorités ont retrouvé de nombreux animaux dans un congélateur. "Nous avons trouvé 40 corps de bébé tigres, ils étaient âgés d'un ou deux jours lorsqu'ils sont morts mais nous ne savons pas pour l'instant depuis combien de temps ils le sont", a décrit pour l'AFP le colonel Bandith Meungsukhum.




Le temple s'est défendu en expliquant qu'il était courant pour des bébés tigres de mourir en bas âge et qu'ils avaient pris l'habitude de les congeler plutôt que de les incinérer. Pour Edwin Wiek qui milite depuis longtemps pour la fermeture du temple, cette initiative pourrait s'expliquer facilement par la grande valeur du corps des tigres, auquel on attribue diverses vertus. Très prisés dans les croyances asiatiques, les corps étaient ainsi peut-être destinés à un trafic. Une accusation vivement rejetée par les moines.


 Reste qu'au fur et à mesure des jours, d'autres trouvailles viennent s'ajouter à la liste telle une peau de tigre mais aussi des animaux rares vivant cachés dans le temple comme un lion, des bucérotidés ou des bœufs sauvages.



 Une victoire pour les défenseurs des animaux Soupçonnés de trafic d'espèces protégées, les responsables du temple pourraient être soumis à une enquête judiciaire plus poussée. Une tournure qui réjouit les défenseurs des animaux qui dénoncent depuis plusieurs années l'attraction. "Quelle joie, depuis le temps que nous nous battons pour cela", a écrit sur Facebook, Frédéric Geffroy, fondateur de l'association Planète Tigre. De son côté, Yowalak Thiarachow, directeur de WWF-Thailand a commenté dans un communiqué : "Les actions de cette semaine pour confisquer les tigres du Temple des tigres se sont longtemps fait attendre et nous encourageons vivement le DNP à rendre cette confiscation permanente", pour que la structure n'accueille plus jamais des tigres captifs.

 Le WWF appelle également à généraliser cette initiative à travers la Thaïlande, pays qui compterait 1.200 à 1.300 tigres captifs, d'après les estimations du DNP. "En plus du Temple des tigres, d'autres structures abritant des tigres en captivité devraient aussi être perquisitionnées pour s'assurer que les tigres ne sont issus de l'abus et du trafic illégal de la vie sauvage", juge l'organisation. 

 Publié par Estelle Lemaitre, le 02 juin 2016




Je suis désolée si cet article souvent attendu  sur" Nos amis du Dimanche", est aujourd'hui, plutôt dramatique. J'ai l'habitude de vouloir montrer ce qu'il y a de beau dans le monde. Mais lorsque je fais mes recherches pour mes articles, je trouve aussi beaucoup d'horreurs, en particulier sur les animaux, que d'habitude, je préfère ne pas vous montrer. Mais là, je ne pouvais pas passer à côté de la monstruosité des humains envers les animaux qui est malheureusement réelle.
Espérons que ce sauvetage en permettra  que les droits des animaux soient reconnus enfin par la loi, comme des êtres vivants et non des objets, et que d'autres pourront être sauvés aussi!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ecoeurant ...
Je connaissais déjà cette histoire et elle ne fait pas honneur aux moines , ni à tous les autres individus ayant participé à cette ignominie !
C'est bien d'en avoir parler pour démontrer que sous une vision souvent idyllique se cache aussi quelque fois la pire noirceur ....
Bon dimanche à tous
Bises
Tinie des Landes

Le blog d'ISIS a dit…

Tu as bien fait de noter sur ton blog cette ignominie!! J'espère que WWF ferons le maximum pour démanteler tous ces trafics immondes!!!Bisous Fan

Nadezda a dit…

Sans mots !