Pâques

Pâques
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

4 août 2018

La musique à la place des mots



J'ai cherché pendant un moment la musique de la scène finale du film "l'Apparition" dont je vous ai parlé en Juin. Film qui m'a profondément touchée, mais dont la musique ne cessait de résonner en moi. Il s'agit d'une musique composée par Georges Delerue, un grand compositeur de musiques de films. Le morceau s'intitule "Stellaire 1"

Georges Delerue, prononcé , né le  à Roubaix (Nord) et mort le  à Los Angeles (Californie), est un compositeur et musicien français, spécialiste de musiques de films.
Auteur de plus de trois cents musiques de films, il reçoit à trois reprises le César de la meilleure musique, en 1979 pour Préparez vos mouchoirs, en 1980 pour L'Amour en fuite et en 1981 pour Le Dernier Métro, et l'Oscar de la Meilleure partition originale lui est décerné en 1980 pour I love you, je t'aime.

Depuis que je l'ai trouvée, je l'écoute en boucle, de nombreuses fois, et chaque fois, elle me touche tout autant. Aussi bien pour la dernière image du film qu'elle évoque et qui me parle, que pour toutes les émotions qu'elle exprime en moi.
Souvent dans la vie, pour exprimer nos émotions, les mots nous manquent, nous ne les trouvons pas. Certains ont été tellement galvaudés ou trop utilisés à tort et à travers, qu'ils en ont perdu leur véritable sens, et du coup, au moment où nous en aurions besoin le plus, ils nous semblent superflus, inutiles, et inappropriés. Surtout lorsqu'il s'agit d'exprimer nos émotions les plus fortes, les mots ne parlent plus, ou ils n'existent pas simplement pour exprimer nos sentiments réels et profonds. 
Combien de fois avons nous répondu "ça va", de façon automatique et conventionnelle pour ne pas dire la vérité, ne pas "déranger", ou parce que nous savions que ça ne servirait à rien ou que nous ne serions pas véritablement entendus et compris? Combien de fois avons nous été pris de court devant une personne en détresse sans trouver les mots pour la réconforter? Combien de fois n'avons nous pas été capable de dire "je t'aime" parce que ce mot a perdu tout son sens ou qu'il pourrait en prendre un plus ambigu?
Il en est de même lorsque nous voudrions comprendre nous même ce que nous ressentons, au plus profond de nous même, sans pouvoir poser des mots dessus, sans  trouver les mots justes qui traduiraient exactement ce que nous ressentons, soit parce qu'ils ont perdu de leur valeur, soit parce qu'il n'existent pas simplement malgré la richesse de notre langue française, soit parce que nous n'en connaissons plus suffisamment la véritable définition.
Quel sens mettons nous dans un mot, quel sens y mettra celui qui l'entends?
Mais lorsque les mots sont inutiles, il reste l'art, ce langage codé, exprimé par notre inconscient et qui ne sait pas mentir. Que ce soit la peinture, la sculpture, la musique ou la danse, l'art exprime vraiment ce qui vient du plus profond de notre coeur et de notre âme.
Et cette musique qui me touche tant exprime trés bien tout ce que je ressens en ce moment à la place des mots.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Johala...
Votre texte m'a beaucoup touchée et vous avez su mettre des mots sur des sentiments et des sensations souvent mal compris et difficiles à " exprimer "ou à expliquer ...
Cette musique me parle et me touche ...
Merci pour toute la franchise que l'on perçoit dans chaque phrase écrite .
Passez une très bonne journée ..
Bises
Tinie des Landes

marijo.m a dit…

Merci pour cette belle musique que je ne connaissais pas et merci pour votre texte qui m'a beaucoup touchée également. Pour moi, la musique est ce qui exprime le mieux les sentiments que l'on peut éprouver. Bonne soirée.

Hélène Flont , french illustrator a dit…

C'est cette musique précisément qui accompagnait si bien une fabuleuse série d'émissions sur l'astronomie il y a une vingtaine d'années qui avait déclenché en moi une passion encore vive aujourd’hui pour les étoiles. J'avais alors acheté livres, télescope, carte du ciel , ciel que je regarde toujours aujourd'hui en ne pouvant le dissocier de ce compositeur si délicat.....Pas de mots, oui, devant ce vaste monde, mais quelquefois c'est bien mieux ainsi.